This is custom heading element

PAS SI PETITE

L’Andorre est un petit État d’Europe d’une superficie de 468 km2 situé à un point stratégique, à la frontière entre l’Espagne et la France. Le visiteur peut passer de l’Espagne à la France en un peu plus d’une demi-heure, en traversant les 45 km du territoire andorran. La Principauté d’Andorre se trouve dans un cadre privilégié, à environ deux heures en voiture de Barcelone ou de Toulouse. Le nouvel héliport national unira, via des vols réguliers, ces deux villes avec le centre d’Andorre en 30 minutes environ. Toutefois, des vols privés atterrissent déjà à l’aéroport de La Seu d’Urgell, d’où il sera possible de se rendre au centre d’Andorre également en hélicoptère en moins de 5 minutes.

La Principauté n’appartient pas à l’Union européenne, bien qu’elle pose progressivement les jalons afin d’obtenir un accord d’association spécifique pour l’ensemble des petits États (avec Monaco et San Marino), notamment concernant la libre circulation des personnes, dans le respect de nos spécificités.  Néanmoins, les accords conclus avec l’Espagne, la France et le Portugal permettent une circulation parfaitement fluide des personnes entre ces États comparable à celle entre États membres de l’UE. Concernant la libre circulation des marchandises, l’Accord d’union douanière avec l’UE, relatif aux produits industriels et aux bénéfices accordés aux produits industriels, a doté la Principauté d’un statut plus avantageux que celui d’État tiers.

La Principauté avance à grand pas en politique extérieure.  Elle a signé un nombre important d’accords d’échange de renseignements en matière fiscale, modifié la législation fiscale interne et conclu récemment une première convention afin d’éviter la double imposition avec la France. Le premier avril 2012 est entré en vigueur l’accord monétaire signé avec l’Union européenne qui comporte l’obligation d’assumer une partie du cadre législatif de l’Union européenne. Au moment de la signature dudit accord, des démarches ont été entreprises afin d’aboutir à un Espace économique européen adapté aux micro-états.